Ostéopathie Pédiatrique

L'ostéopathie pour aider votre bébé

La naissance d'un enfant est avant tout un formidable évènement de la vie. Cependant, en ostéopathie, on considère la grossesse et l'accouchement comme les premiers traumatismes que le nouveau-né peut avoir subis. En effet, des tractions et des pressions ont pu s'exercer sur le crâne et l'organisme de votre enfant : la durée du travail, l'utilisation de forceps, de ventouses ou de spatules sont autant de facteurs représentant des contraintes physiques pour le nourrisson.

Bien souvent, on constate chez les nouveaux-nés une tête un peu déformée, un œil plus fermé que l’autre, une oreille plus en avant que l’autre, le nez un peu écrasé ou encore une rotation de tête préférentielle d'un côté, etc. Il n'y a là rien d'inquiétant, mais cela révèle les contraintes subies par votre bébé.

Ces contraintes sont à l’origine de déséquilibres qui provoquent des tensions excessives qui se manifestent la plupart du temps par des pleurs. Ces pleurs expriment donc le malaise de votre enfant. Les mains expertes de l’ostéopathe diagnostiqueront les dysfonctions et les corrigeront pour donner une nouvelle harmonie à votre bébé.

Tous ces déséquilibres peuvent aussi perturber l’acquisition de différentes postures lors de son développement psychomoteur.

Pour toutes ces raisons, il est fortement recommandé de faire un bilan ostéopathique au moment des grandes étapes de son développement :

  • 3 mois : tenue de tête
  • 6 mois : station assise
  • 9-10 mois : station debout 
  • 12-18 mois : marche

Principaux motifs de consultations :

  • Un bébé qui tourne la tête toujours du même côté (torticolis)
  • Défaut de succion, difficulté à téter
  • Un bébé avec un crâne déformé
  • Une asymétrie du corps
  • Un bébé qui porte toujours le même pied à sa bouche
  • Régurgitations, vomissements trop fréquents, reflux gastro-œsophagien
  • Certaines rhinites, otites et bronchites
  • Coliques

Cette liste n'est pas exhaustive. N'hésitez pas à observer votre bébé : s'il se tourne toujours du même côté, s'il cherche à se cambrer, s'il recherche un appui de son crâne sur les barreaux du lit (c'est peut-être qu'il cherche à réduire des tensions), etc.

Tout en douceur, le traitement manuel auprès de votre bébé cherche à équilibrer ces tensions.

Important : merci de penser à venir avec son carnet de santé et de prévoir un biberon (si vous ne l'allaitez pas), son doudou ou sa tétine.

 

NB: le suivi par un ostéopathe ne remplace ni votre pédiatre ni votre médecin traitant ni tout autre spécialiste dont votre enfant aurait besoin.