Ostéopathie & Adulte

L'Ostéopathie chez l'Adulte

La vie dite active est une grande étape de notre vie. Il s’agit d’une longue période au cours de laquelle on a besoin de bouger, de chanter, de rêver, de voyager, ainsi que de travailler, de s’installer, de créer et même de procréer !

« La vie est belle » et mérite d’être vécue pleinement !

Toutefois certains petits détails que l’on croit pouvoir n’arriver qu’aux autres ou, au contraire, que l’on croit absolument inévitables, peuvent très vite transformer votre quotidien en un véritable calvaire…

En effet, personne n’est à l’abri de ce qu’on appelle dans le jargon : « torticolis », « lumbago », « tour de rein » ; mais aussi : « mal au dos », « mal au ventre », « mal à la tête », etc. Ces symptômes sont rarement bien vécus surtout lorsqu’ils sont fulgurants et/ou qu’ils durent dans le temps. Il est vrai que chacun réagit différemment face à la gêne ou à la douleur mais tout le monde aimerait s’en débarrasser au plus vite, de façon radicale et si possible, de manière naturelle.

C’est là qu’intervient l’ostéopathie.

Tous ces maux, que peut ressentir l’organisme, sont très souvent une conséquence de traumatismes physiques et/ou psychiques à répétition. Ces traumatismes sont variés. Ils peuvent être ressentis de manière consciente (suite à un port de charges lourdes, une chute, un coup, un accident de la voie publique, etc.), mais ils peuvent aussi être ressentis par votre corps de manière inconsciente (suite un stress, la fatigue, une mauvaise posture, une frustration, un échec, un deuil…).
Autrement dit : votre corps parle pour vous !

Au bout d’un certain temps, accumulés, ces maux risquent de provoquer un « ras-le-bol » voire un « STOP ! » de la part de votre organisme. Il arrive très souvent à la suite de ce qu’on appelle par abus de langage : un « faux mouvement ». Ce « faux mouvement » n’est en fait que la goutte d’eau qui fait déborder le vase et non la première cause de vos nouvelles douleurs.
Ces douleurs sont d’une intensité proportionnelle à la durée et au nombre d’agressions subis par votre corps.

L’ostéopathie sait soulager voire éradiquer ces maux qui perturbent votre quotidien.
J’adapte volontiers mes techniques selon de nombreux critères : votre type de douleur ainsi que votre sensibilité à cette douleur, votre âge, votre hygiène de vie, vos antécédents médicaux/chirurgicaux et selon le résultat de mes tests ostéopathiques.

Quand vous sentez l’arrivée d’une gêne ou d’une douleur, ayez le « réflexe ostéo » ! 😉

Principaux motifs de consultation :

  • Au niveau mécanique et neurologique :

    • Douleur du cou (cervicalgie ou torticolis)
    • Tension dans les épaules
    • Douleur du dos (dorsalgie)
    • Douleur lombaires (lombalgie)
    • Gène pour effectuer certains mouvements
    • Douleur intense partant de la fesse et allant parfois jusqu’au pied (sciatique)
    • Douleur intense située sur le devant de la cuisse (cruralgie)
    • Douleur au niveau du coccyx (coccygodynie)
    • Douleur articulaire (épaule, coude, poignet, hanche, genou ou cheville)
    • Tendinite
    • Entorse ou séquelle d’entorse
    • Luxation récidivante (articulation qui se « déboîte » souvent)
    • Névralgie cervico-brachiale (NCB)

     

    Au niveau digestif :

    • Reflux gastro-œsophagien (RGO)
    • Aigreur d’estomac
    • Ballonnement
    • Diarrhée et/ou constipation

     

    Au niveau ORL :

    • Rhinites, otites ou sinusites chroniques
    • Acouphènes (bourdonnements d’oreille)
    • Vertiges
    • Migraines ou céphalées (maux de tête)
    • Trouble de la déglutition

     

    Au niveau génito-urinaires :

                      Chez l’homme :

    • Douleur de la prostate
    • Incontinence débutante
    • Trouble de l’érection
    • Irradiation dans les testicules
    • Douleur à la miction (en urinant)

                      Chez la femme :

    • Douleur dans le bas-ventre
    • Douleur menstruelle (lors des règles)
    • Incontinence débutante
    • Douleur lors des rapports sexuels
    • Trouble de la fertilité

     

    NB : l’ostéopathie accompagne et soulage un large panel de symptômes et de pathologies. Néanmoins les maladies organiques tels que le cancer, les maladies auto-immunes, les pathologies infectieuses et les pathologies dégénératives, restent du domaine médical et ne font donc pas partie de son domaine de compétence.